Une description des bulles financières

Une description des bulles financières

Les bulles financières s’appellent aussi bulles spéculatives, bulles économiques, et bulles de prix et peuvent se définir comme étant un phénomène de hausse trop importante voire excessive du prix d’un ou plusieurs actifs sur un type de marché quelconque tel que le marché immobilier, le marché d’un ou plusieurs actifs financiers ou simplement le marché des matières premières. D’autres disent même qu’il s’agit d’une hausse artificielle du prix de ces actifs. Les bulles financières sont au coeur de certaines matières étudiées par les étudiants d’écoles de commerce, c’est par exemple le cas des étudiants suivant une formation à l’isee.

La bulle financière : un phénomène qui a commencé au 17e siècle 

D’autres disent même qu’il s’agit d’une hausse artificielle du prix de ces actifs. Etant par ailleurs un phénomène qui a commencé au 17ème siècle, les bulles financières sont toutefois considérées comme des hausses de prix irraisonnées de ces actifs. En tout cas, les bulles financières sont souvent dues à plusieurs motifs généralement à une expansion de crédit à faible taux d’intérêt, à un faible taux d’intérêt des banques centrales ce qui a élevé en effet le taux d’emprunts des acteurs économiques, ou sinon à des conditions macroéconomiques favorables également, et enfin à des difficultés au niveau de la valorisation d’un secteur d’activité.

bulles-financieres.jpg

La bulle des subprimes 

Les subprimes sont des formes d’octroi de crédits dits subprimes souvent revendus dans le marché des titres ou titrisation, ce qui favorise déjà les bulles financières. Le principe est que, par le biais de la revente, les établissements financiers qui accordent ces prêts transfèrent indirectement les risques auxquels ceux-ci sont liés aux acheteurs de titres, raison pour laquelle ces établissements peuvent accorder jusqu’à même des prêts à haut risque car ils ne sont plus responsables à partir du moment où la revente est effectuée. Ce qui nous amène à dire que ces prêts ont forcément engendré le phénomène des bulles financières avec les faibles taux d’intérêt des banques, déjà que les prix des immobiliers augmentent davantage voire trop dépassés parfois, les établissements financiers en tirent avantage pour débourser les prêts. Bref, les bulles financières profitent par conséquent autant que les bulles subprimes car les taux d’emprunts sont élevés et les prix des biens aussi. 

bulle-des-subprimes.jpg