Les sorties de capitaux affaiblissent-elles l’euro ?

Les sorties de capitaux affaiblissent-elles l’euro ?

Les caractéristiques des sorties de capitaux ? (les sorties de capitaux dues à la crise financière)

Le système de sorties de capitaux est devenu une préoccupation sur le plan économique pour de nombreuses raisons liées forcément à la politique financière des investisseurs. De quoi sont caractérisées ces sorties de capitaux ?Déjà il faut savoir qu’en général, une partie des revenus provenant d’un circuit économique quelconque fait l’objet de cette fuite parfois dans le cadre des opérations d’importations, dans le cas d’un épargne ou tout simplement dans le cas des prélèvements obligatoires. Pour cela, on peut distinguer deux types de sorties de capitaux, le plus typique étant les sorties de capitaux suite à la persistance d’une crise financière impactant alors à l’investissement, la raison est que les investisseurs généralement craintifs de perdre une partie ou tout le capital qu’ils ont investi, se trouvent obligés de retirer directement leurs investissements. Autrement, les sorties de capitaux peuvent aussi être liées à l’émigration des contribuables qui sont déterminés à ne pas payer leurs impôts dans le pays quitté. Ces deux cas se présentent souvent et sont susceptibles d’affaiblir l’euro.

les-sorties-de-capitaux-dues-a-la-crise-financiere.jpg

Les effets sur l’économie d’un pays (perte d’investissements à l’issue des sorties de capitaux)

Etant donné que plusieurs raisons sont à l’origine des sorties de capitaux, ce phénomène va  engendrer automatiquement des conséquences néfastes sur l’économie d’un pays. Comme indiqué, sachant que les investisseurs se voient parfois obligés de se désinvestir, la perte d’investissements impacte beaucoup le domaine économique. On peut par exemple dire que suite à cette perte, et à force qu’il y ait beaucoup d’investisseurs qui procèdent à cette sortie de capitaux, les mouvements monétaires de toutes sortes diminuent et du coup l’euro sera affaiblie et perd sa valeur. D’ailleurs des bruits courent qu’il faudrait retourner vers le franc. Bref, tant qu’un pays subit une crise financière, il est difficile de compenser les pertes d’investissements. A part cela, les sorties de capitaux font aussi que les taux interbancaires vont augmenter, les mouvements d’importations et d’exportations seront touchés, la balance commerciale ne trouvera pas son équilibre, voire un déficit commercial. Enfin,  il peut y avoir un risque d’une forte hausse d’inflation, bref.

la-perte-dinvestissements-a-lissue-des-sorties-de-capitaux.jpg